Des colonnes à journaux déployées fin 2022

La collecte des journaux en benne, c’est fini ! Stocker vos journaux en attendant le passage de la benne à journaux près de chez vous, aussi ! D’ici la fin de l’année, des colonnes d’apport volontaire dédiées à la collecte des journaux seront déployées sur le territoire*, comme celles existant aujourd’hui pour les papiers en mélange. Ce déploiement s’inscrit dans le plan de réduction des déchets mené par le SMICTOM depuis le début de l’année.

En colonnes,  c’est 1,5 kg de plus par habitant et par an !

 

 

 

 

  

Ce nouveau système plus pratique, plus performant et disponible toute l’année a fait ses preuves dans six communes. L’expérimentation menée depuis trois ans a révélé que dans ces communes où des colonnes à journaux fixes étaient mises en place, les tonnages et les taux de remplissage des colonnes ont bondi (2,3 kg/hab/an en colonnes fixes contre 0,8 kg/hab/an dans les bennes à journaux mobiles).

Une qualité de tri améliorée

L’expérimentation a aussi permis de constater que qualité du tri s’améliore lorsque la colonne journaux se trouve à côté d’une colonne papier. Seuls les journaux peuvent être déposés dans les colonnes. Magazines, courriers, enveloppes, publicités et catalogues sont à déposer dans la colonne à papiers.

Un soutien aux projets pédagogiques des écoles

Déposer ses journaux dans ces colonnes, c’est contribuer à leur recyclage. Les journaux sont transformés en isolant écologique. C’est aussi participer au financement des projets pédagogiques de nos écoles. Le SMICTOM s’engage en effet à reverser 70 € par tonne de journaux collectés aux associations de parents d’élèves conventionnées. En 2021, plus de 30 000 € leur ont ainsi été versés.